26 décembre 2008

Pensée de la nuit N°145 :"Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue" Alphonse Allais

sur ce : bonnes vacances et bonne année! De retour le 4 janvier

21 décembre 2008

PORT ROYAL


Station Port Royal

19 décembre 2008

Un haïku par bain, 77


De ce soir d'automne
Les longs glouglous monotones
Me blessent le cœur

18 décembre 2008

Comme vous vous en êtes sans doute aperçus, je suis plutôt en mode Twitter, en ce moment. Idée de "post" pour quand j'aurai le temps (ce qui ne saurait tarder, bien sûr) : autonaute de la cosmoroute, raconter ma ballade dans le quartier d'une ville où je ne suis jamais allé ou refaire la description du Boul'mich ou prendre la route 790 du North Dakota (avec les camions géants et les ombres des poteaux télégraphiques), grâce à Google maps.
Le véritable inventeur de l'hypertexte est né au dix huitième siècle : c'est Honoré de Balzac

12 décembre 2008




J'ai découvert cette image sur cursive building, un site merveilleux à découvrir de toute urgence via ffffound, un autre site d'images époustouflant. Immédiatement ajoutés en LCD

11 décembre 2008

Un haïku par bain, 76


Décembre. Le soir.
Lessiver sa fatigue
Dans l'ombre, hébété!

06 décembre 2008

J'ai ajouté sur la colonne de droite, la célèbre "LCD", tout en bas (jouez de la molette, il faut descendre sur la page, on ne le voit pas en entrant sur le blog) un espace "Twitter Updates", le degré zéro du blog. Certains affirment que c'est l'invention la plus importante depuis celle de la carte postale. Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris à quoi ça sert mais rien que l'idée de pouvoir écrire ici ne serait-ce que 140 signes à la fois et de les envoyer par SMS m'émoustille. Le problème est que je m'escrime depuis le début de cette soirée (de garde) à envoyer un SMS à Twitter et que je n'ai pas encore réussi. A suivre, si le cœur vous en dit (je trouve ça spécial, quant à moi, mais soyons modernes...)
Pensée de la nuit N°144 : "I love deadlines. I like the whooshing sound they make as they fly by" douglas Adams, blog

03 décembre 2008

Bobby Mc Ferrin joue Bach : inouï, comme de juste (via Nathan)