31 janvier 2009

Pensée de la nuit N°148 et 147 : "Ici je suis de plus en plus le seul à penser comme tout le monde" et "l'intérieur n'est à l'extérieur de rien" Valère Novarina, Vous qui habitez dans le temps, cité par Clément Rosset, le Régime des Passions.
c'est avec soulagement que je découvre que cela fait seulement trois mois que je n'ai pas publié de "post long" . Ce n'est pas si long, trois mois. je pensais être en panne depuis bien plus longtemps. Je suis en panne, c'est sûr, mais plutôt à la panne. Selon littré, la panne sèche n'est en rien un arrêt de moteur en manque de carburant liquide. Au temps de la marine à voile on mettait à la panne : "En panne, se dit de l'état où est un navire, lorsque, une partie de ses voiles tendant à le faire aller en avant et l'autre partie le poussant vers l'arrière, il reste, sinon absolument immobile, du moins s'agitant presque sur place, dérivant un peu et ne faisant pas de route" et la panne sèche était une panne qui ne se tenait pas à la voile, mais seulement au gouvernail, ne me demandez pas comment, on s'empêchait simplement de dériver (si on arrête tout, sur un bateau à voile on ne reste pas immobile, comme lorsqu'on coupe le moteur d'une voiture, on dérive, on se laisse mener par le courant et le vent qui vous pousse malgré tout). Il est très difficile de rester immobile sans jeter l'ancre - j'avais écrit l'encre - ou se lier à un corps mort (tout corps mort plongé dans un liquide coule au fond) lui-même relié à la surface par une bouée, ou coffre. en tout cas se mettre à la panne n'est pas un accident, tout au plus une urgence. Celle de s'arrêter : Fig. et familièrement. Se tenir en panne, rester en panne, cesser d'agir en attendant un moment plus favorable. Le duc de Montelesne voulait se tenir en panne en attendant. Ceci n'est pas un "post long". Mais il n'est pas impossible, maintenant que les "posts longs" arrivent.

29 janvier 2009

Pensée de la nuit N°146 "Rendez-vous compte ! Trois cents personnes assises en cercle sur les gradins qui frappent dans leurs mains au même moment, avec une parfaite coordination ! Quel numéro remarquable ! Il faudra que je félicite le dresseur, se dit l’éléphant sur son tabouret, au centre de la piste." Eric Chevillard, l'Autofictif

25 janvier 2009

La dernière livraison de la revue de photo en ligne "Purpose" consacrée cette fois à l'enfance. Excellente tenue comme d'habitude.

23 janvier 2009

Parfois, seulement montrer qu'on est toujours là, maintenir la barque à flot, faire un petit cou-cou. Pris dans le tourbillon, ne pas laisser l'écriture se faire expulser de son orbite par le mouvement chaotique de la vie. Sans forcément lutter contre l'absence d'inspiration, écrire pour ne rien dire - on a parfois vraiment rien à dire - ne pas en faire une maladie : ici ce n'est pas l'écriture ou la vie. Le beau temps après la pluie. De toute éternité.

15 janvier 2009

Un haïku par bain, 79

Baigneur en série,
Bientôt quatre-vingt fois
Au lieu de tes crimes !

05 janvier 2009

Résolutions, chmésolutions...


Publier un post "long" au moins une fois par semaine
Terminer mes expertises dans les délais

Publier un post "court" au moins un jour sur deux

Ne pas attraper de contravention merde enfin
Ne publier que les bonnes photos
Rentrer du boulot avant huit heures du soir
zut
Se lancer dans des posts "engagés"
Faire moins de gardes
Avoir une écoute plus attentive en général
Ne pas m'énerver tout de suite avec les cons
Ne pas toujours chercher à avoir raison
Se coucher avant minuit
Aller chez le médecin
Aller chez le dentiste
Chez le coiffeur, à temps
Etc.etc.

04 janvier 2009

Encore au moins deux mois de patience...


Un Haïku par bain, 78


Un petit vapeur
croise au large de ma hanche
Un soupir, il sombre